5 imprtant factors disrupting our immune system

5 éléments qui perturbent notre système immunitaire

Un petit rappel pour commencer.

Les virus comme messagers

Comme le précise l’éminent médecin américain Zach Bush MD, les virus, qui sont ne sont pas des organismes vivants, ne sont que des messagers d’informations génétiques entre les différents systèmes d’un environnement.  C’est notre capacité à s’adapter à cette information qui peut ou non être perturbée.

Et comme le mentionna Louis Pasteur sur son lit de mort à propos de sa théorie sur les germes: Les germes ne sont rien, c’est le terrain immunitaire qui compte et Lavoisier avait raison.  Pourtant, la médecine allopathique moderne garda principalement les propos de Louis Pasteur sur les germes afin de développer ses théorèmes et soutenir ainsi la prévalence de la pharmacologie industrielle, qui devint rapidement le marché fructueux des compagnies pharmaceutiques grâce aux maladies.

 

5 éléments qui perturbent notre système immunitaire

Les facteurs suivants sont reconnus pour amoindrir notre capacité à s’adapter à ces messagers et diminuent notre système immunitaire.

  • Le stress. La peur.  Ces deux éléments de nature psycho-émotionnelle sont reconnus pour avoir un impact direct sur le corps physique et entrave sa capacité à bâtir un système immunitaire de qualité.  En conservant les hormones liées au stress élevées, la peur et le stress sont à proscrire et doivent être remplacer par des émotions plus élevées de nature positives qui amène une cohérence cardiaque plus harmonieuse et maintiennent une santé plus stable.

C’est en cultivant parfois de petits détails de la vie et en favorisant des choix santé que nous avons le pouvoir de transformer ces émotions vers la gratitude, le partage, l’amour etc.

 

  • Le sucre. Les sucres simples et raffinés sont un des éléments les plus cruciaux à sortir de l’alimentation afin de maintenir une santé optimale.  À enlever de l’alimentation dès aujourd’hui, leurs effets perturbateurs sont souvent sous-estimés et pavent la voie vers le débalancement du système immunitaire.  Ils sont parfois caché dans de nombreux aliments transformés.  Il est important de favoriser une alimentation anti-inflammatoire sans sucres et à faible variation glycémique au quotidien et en conservant le sucre pour les occasions spéciales.  Visiter mon article sur une alimentation de type paléo anti-inflammatoire.  Une diète de style paléo ou cétogène cyclique dans laquelle on maintient le corps en ‘’ketosis’’ jusqu’au soir où on renfloue le corps avec certains carbohydrates de qualité.

 

  • Le manque de sommeil. Un sommeil complet, profond et réparateur est essentiel au maintien de la santé au quotidien.  Le corps à besoin de repos et particulièrement dans les périodes de stress.  La relaxation du système nerveux et la réparation des cellules, le nettoyage de fond, se fait au repos, la nuit.  Vous pouvez trouver un ensemble de solutions pour favoriser le sommeil en lisant mon article pour un sommeil profond.

 

  • Le manque d’exercice. Rester assis toute la journée est probablement un des pires choix pour l’être humain.  En plus d’engager le mouvement des muscles, des fasciae et du système squelettiques et nerveux, l’activité physique fait circuler la lymphe et dispose des déchets cellulaires, active le cœur et la respiration, favorise la sécrétion de neuropeptides favorables au maintient de la santé et du bonheur!  Toujours chercher à bouger à tous les jours, avoir une pratique de mouvement et respiration tel que le sport, le yoga, la danse ou les arts martiaux.

 

  • Le manque de soleil et de Vitamine D. La vitamine D est en fait une hormone qui active un grand nombre de gènes spéciaux pour optimiser le système immunitaire ainsi que l’ensemble des systèmes du corps. La vitamine D est nécessaire au maintien de la santé et dans les pays nordiques, à moins de passer son temps dehors comme le faisait les peuples indigènes, il y a de forte chance que le corps manque de vitamine D à cause de l’angle des rayons l’hiver.  Les recommandations de la FDA de 600-800 UI par jour sont beaucoup trop basses selon le Médecin Joseph Mercola et  5000 UI par jour peuvent drastiquement optimiser le système immunitaire et la prévention de maladies chroniques.

 

Dans ces temps critiques, il est important de prendre les actions nécessaires pour transformer notre quotidien afin d’optimiser l’adaptation de notre corps à notre environnement et ces messagers d’informations, les virus, ainsi que de préparer un terrain immunitaire résilient.  Vous pouvez trouver encore plus d’info sur les meilleurs trucs pour booster le système immunitaire ici ainsi que ma routine au quotidien et optimiser le mien.

Janeck Olczyk Osteopathe Osteopath for Optimum Osteo montreal

Janeck Olczyk,

Ostéopathe – Santé Holistique

Osteopath – Holistic Health

OptimumOsteo Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *