composés botaniques pour aider contre le covid-19 botanical plants

COVID-19 – Les composés botaniques qui aident contre le Sars-cov-2

COVID-19 – Les composés botaniques qui aident contre le Sars-cov-2

 

Dans ma pratique quotidienne en Ostéopathie, à Montréal, on me demande parfois comment aider pour la guérison post-covid avec laquelle certaines personnes semblent lutter afin de retrouver leur pleine santé et leur capacité respiratoire.  N’étant pas médecin, je ne peux que les référer à des sources officielles et l’une d’entre elle est l’institut de Médecine Fonctionnelle.

L’institut de Médecine Fonctionnelle aux États-Unis a émit il y a quelques mois une liste des composés issus de plantes médicinales qui ont été étudié et seraient particulièrement efficaces pour contrer la réplication du Virus Covid-19 chez l’humain.

Cet institut, pour ceux qui ne connaissent pas, est la fine pointe de la médecine moderne holistique avec une compréhension poussée et précise des systèmes du corps humain, en relation avec son environnement.  Avec des approches qui combinent des test sanguins et dépistages de précision et des traitements qui inclus l’alimentation, l’hygiène de vie, les suppléments botaniques, des thérapie manuelles et certains médicaments lorsque jugé nécessaires, la médecine fonctionnelle devient une approche de plus en plus courante chez les médecins de hauts niveaux particulièrement aux États-Unis de par son efficacité et son approche intégrative.

Leurs recommandations pour lutter contre le covid-19 listent évidemment les mesures d’hygiènes recommandées par les sources officielles mais mettent aussi l’accent sur l’optimisation des habitudes de vies afin de mettre les défenses immunitaires à leur plein potentiel.

Les composés botaniques alimentant la réflexion face à la lutte contre le Covid-19 sont basés sur les études et l’efficacité vis-à-vis les souches de coronavirus comme le Sars-cov-2.  Ces composés appelés ‘’nutraceuticals’’ sont définis comme des immuno-adjuvants, qui permettre d’accélérer, de prolonger et augmenter les réponses immunitaires d’antigènes spécifiques.

Nous savons que les coronavirus comme le sars-cov-2 peuvent être mortel pour certains individus avec leur habilité à stimuler une cascade de cytokines inflammatoires non contrôlée et avec laquelle peut découler des dommages parfois irréversibles de l’épithélium respiratoire.  C’est l’activation d’un réseau inflammatoire appelé NLRP3 que le sars-cov-2 peut déclencher chez certains individus.

Pourquoi certaines personnes plus que d’autres? Pour aller plus loin dans ces détails, allez voir mon article sur l’analyse de Zach Bush MD de la pandémie et vous comprendrez les mécanismes d’actions de la réplication des virus liés avec l’épandage des pesticides glyphosates, de la pollution atmosphérique et des interactions avec certaines médications.

Plusieurs composés spécifiques ont démontré leur efficacité pour inhiber la protéase Mpro du covid-19, vital à la réplication du virus.  Certains de ceux-ci sont inclus dans la liste plus bas.

Voici donc la liste de composés tirée de leur siteweb de l’institut De médecine fonctionnelle afin de supporter le corps à limiter les dégâts inflammatoires liés à la réplication du covid-19.  Afin de valider les dosages, vous pouvez consulter leur site.  La plupart des composés cités ont une liste beaucoup plus vaste d’effets bénéfiques reconnus et démontrés sur la santé humaine que la spécificité décrite qui les accompagne dans ce texte.

 

QUERCETINE

Ce composé présent naturellement dans les pommes et les oignons entres autres, a démontré son efficacité antivirale contre les virus d’ARN et d’ADN.  Il a un rôle d’antioxydant, d’anti-inflammatoire et d’agent signalant pour la guérison post-virale.

CURCUMINE

Extrait de la racine de curcuma, elle module le réseau inflammatoire NLRP3 et semble spécifiquement cibler la protéase principale de sars-cov-2 en inhibant sa réplication.

EPIGALLOCATECHINE GALLATE (EGCG)

L’extrait du thé vert, module positivement aussi le réseau NLRP3, et ciblant la protéase Mpro et sa réplication.  Démontre son efficacité pour prévenir l’influenza.

N-ACETYL-CYSTINE(NAC)

Le NAC augmente la production de Glutathion, un des antioxydants naturels du corps, protégeant contre l’influenza.

RESVERATROL

Ce polyphénol bien connu module le réseau NLRP3 et a démontré une activité in vitro contre le mers-cov.

VITAMINE D

La Vitamine D activée, est une hormone stéroïdienne et un modulateur de l’activité du système immunitaire réduisant les cytokines inflammatoires et encourageant les fonctions des macrophages.  Elle augmente l’activité des peptides anti-pathogène et des évidences démontrent que la supplémentation de Vitamine D peut inhiber les infections respiratoires.  Selon le Dr Jack Kruse, pour la plupart des pays du nord, il semblerait que la supplémentation de Vitamine D soit nécessaire pour donner des niveaux adéquats pour les saisons de l’automne jusqu’au printemps.  5000U par jour semble être la recommandation.

MÉLATONINE

La mélatonine est une hormone sécrétée naturellement par le corps avec une exposition adéquate au soleil et l’absence de lumière d’ondes bleues par les éclairages artificiels et les écrans le soir.  Elle inhibe le réseau NLRP3.  La supplémentation est nécessaire dans la plupart des cas.

VITAMINE A

La vitamine A est un macronutriment crucial pour la vision, la croissance et le développement, ainsi que pour l’intégrité des épithéliums et des muqueuses.  Elle est anti-inflammatoire et critique dans sont rôle immunitaire dans la production des cellules T et la production de cytokines.

SUREAU

Le sureau a un historique d’être utilisé dans les préparations traditionnelles afin de combattre les virus et les études le confirment.  Il faut être prudent avec le choix des produits contenant le sureau et ils doivent être préparés de façon appropriée.

PALMITOYLÉTHANOLAMIDE(PEA)

Le PEA a une activité anti-inflammatoire liée avec le système endocannabinoïde du corps.  Trouvé naturellement dans le cacao et l’algue bleue E3LIVE, les études démontrent aussi son potentiel afin de limiter les cascades de cytokines et pour contrôler les infections respiratoires.

VITAMINE C

La vitamine C est bien connue pour supporter différentes fonctions cellulaires liées avec le système immunitaire et prévenir les infections respiratoires.  Les doses ici sont plutôt de l’ordre de 1-3 grammes par jour.

ZINC

Le zinc est souvent oublié comme étant un minéral essentiel pour le support des fonctions immunitaires innées et adaptatives et la déficience en zinc est courante.  Les recherches démontrent l’efficacité du zinc contre les infections respiratoires et traitant les infections virales.  Les pastilles de zinc sont de plus en plus communes pour lutter contre ces infections.  Ici aussi, les doses sont particulièrement élevées dans les 30-60mg quotidien.

 

Janeck Olczyk Osteopathe Osteopath for Optimum Osteo montreal

Janeck Olczyk,

Ostéopathe – Santé Holistique

Osteopath – Holistic Health

OptimumOsteo Montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *